fr

EPOPEA :DIAGNOSTIQUER & SOIGNER

Installés depuis les années 60 au cœur du « SuperCampus » d’EPOPEA PARK, les établissements de santé forment un ensemble cohérent et impressionnant d’activités et de compétences, en constant renouvellement. Le plateau santé « Côte de Nacre » affiche un dynamisme fort et tire le meilleur parti de l’interdisciplinarité et de la transversalité afin de développer les liens entre les soins, la formation en santé et la recherche-innovation.

CHU Caen Normandie

Etablissement de soins de proximité pour toute la population du bassin caennais et pôle de recours et d’expertise pour l’ensemble de la Normandie occidentale, le CHU de Caen Normandie dispose de plus de 1 660 lits et places sur plusieurs sites. Mis en service en 1975, dans une structure monobloc fortement identifiable, il comprend 998 lits. L’hôpital est orienté vers la médecine et la chirurgie adultes et hospitalise annuellement plus de 50 000 patients dont 20 000 en urgences. Relié par un hall commun, le pôle hospitalier Sud Femme-Enfant-Hématologie (FEH) comprend 300 lits en pédiatrie et gynécologie. A proximité, le Centre Esquirol abrite le service de psychiatrie adulte du Pôle Psychiatrie-Santé Mentale.

 

Le CHU Caen Normandie se reconstruit pour proposer une offre de soins moderne dans un confort optimal, devenant ainsi l’hôpital universitaire de demain.  Situé sur le site actuel, en contiguïté avec le Bâtiment Sud qui sera intégré au projet, le futur CHU, dont la fin des travaux est attendue pour 2026, proposera 1397 lits et places en capacité globale. Le budget de cette reconstruction s’élève à près de 500 M€.  Cet hôpital du futur devra relever le challenge de l’ambulatoire, proposer un un service performant et digital, fluidifier les parcours patients et améliorer le confort et l’accueil. La reconstruction du CHU Caen Normandie est une horloge au sein du projet de mutation d’EPOPEA PARK.

Centre régional de lutte contre le cancer (CRLCC) François Baclesse

Membre d’UNICANCER, le Centre Baclesse consacre la totalité de son activité de soins au diagnostic et au traitement des cancers. Il assure également une mission de recherche et d’enseignement en cancérologie. Le centre prend en charge 27 300 patients annuellement.

Le centre Baclesse propose également un traitement du cancer par protonthérapie. Il s’agit du troisième site en France où est proposée cette modalité thérapeutique.

A la différence de radiothérapie conventionnelle, le dépôt d’énergie du faisceau de protons permet de traiter la tumeur sans irradier au-delà de cette zone. Les séances de traitement sont réalisées dans le centre Cyclhad, à proximité. Les patients sont traités depuis l’été 2018 sur l’équipement Proteus-One, développé dans le cadre du projet ARCHADE.

Le Pole Formation Recherche en Santé (PFRS) concentre la formation en santé avec l’UFR de Médecine, l’école d’orthophonie, l’école de maïeutique (sages-femmes) ainsi que les écoles de formations paramédicales.
Permettant un apprentissage technique et humain au plus proche de la réalité, l’Université Caen Normandie a mutualisé ses moyens avec le CHU Caen Normandie permettant la création d’un centre en simulation en santé, NORSIMS.

Partager cette page